Courir au chaud et au sec, c'est possible l'hiver à Montréal.

Les Pépins ont testé deux possibilités: le "Gym" et la "track". Kesaco?

Le Gym (et non pas "la" Gym), c'est la version locale de la salle de sport. Ici, ça ressemble vite à de grandes usines où l'on court en rang d'oignons sur des tapis roulants.

MAA_Gym

 

L'avantage de la formule, c'est que l'on peut regarder le journal TV ou la météo en plein effort.

Vous l'aurez compris, le tapis c'est pas très naturel et plus pour dépanner...

Direction l'université de McGill pour trouver une Track couverte.

P1012120

Voici la méga salle de sport de la fameuse université 

La Track, c'est la piste en anglais. Et le jargon du coureur à Montréal est très anglicisé. Le pace? = le rythme de course, PB? = meilleure (best) perf.

P1012099

La "gang" se retrouve tous les mardi soirs pour l'entrainement

P1012097

 Piste de 200m qui laisse la place d'allonger la foulée

Mais attention, il faut montrer pattes blanches pour rentrer. Il est nécessaire d'avoir une carte de membre du club (McGill, MAA...) à montrer car la sécurité ne plaisante pas avec les "espontaneos" (Pépin a testé).

P1012111

 A moins de profiter d'un moment d'inatention...

Pour ceux qui n'ont pas peur du froid, on peut aussi courir dehors en raquettes.

 Raquette à neige

C'est assez impressionant à voir. Et très physique à pratiquer.

Le week-end dernier avait d'ailleurs lieu les championnats du monde près de Québec. Et c'est David, un local, qui a gagné (n°17 sur la photo). Pépin s'entraîne avec lui à McGill et vous confirme qu'il est en bonne "shape" (forme). Moins de 2h30 au marathon: pas le temps d'admirer le paysage...